• image-generique-news

    Télétravail : plus souple et plus accessible au plus grand nombre en Fédération Wallonie-Bruxelles !

    Sur proposition d’André Flahaut, Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté en dernière lecture ce 15 novembre un projet d’arrêté visant à rendre le télétravail plus accessible et la procédure d’octroi plus souple au sein du Ministère de la Communauté française.

    Les conditions pour pouvoir bénéficier du télétravail ont en effet été assouplies :

    • la condition d’accès est ramenée à 6 mois au lieu de 2 ans ;
    • le télétravail sera désormais possible pour les membres du personnel travaillant à temps partiel à 80 % minimum. Ces agents devront toutefois être présent au sein de leur service au moins 3 jours par semaine.

    Parmi les autres avancées, il sera désormais possible aux membres du personnel d’introduire leur première demande tout au long de l’année.

    La première autorisation sera accordée pour un an par le Comité de direction. Le renouvellement, quant à lui, sera accordé pour une durée indéterminée.

    Ces mesures font suite au rapport d’évaluation réalisé par le Ministère de la Communauté française, lequel a formulé des propositions d’adaptation du régime règlementaire tout en préservant un encadrement raisonnable et rigoureux.

    Ce rapport concluait en particulier à un besoin de simplification des procédures et d’augmentation de la flexibilité.

    Le Ministre André Flahaut se réjouit de voir aboutir, en cette fin d’année, une mesure importante qui favorise le bien-être au travail et permet à un plus grand nombre de fonctionnaires de mieux concilier vie professionnelle et vie privée.



     

Comments are closed.