• WEB_JC JUNCKER

    Rencontre constructive sur l’enseignement entre Rudy Demotte et le Président de la commission européenne Jean-Claude Juncker

    Ce mardi, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, s’est entretenu avec le Président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker, afin d’évoquer le Pacte pour un Enseignement d’excellence, et les contraintes que font peser sur celles-ci les règles budgétaires européennes actuelles.

    Rudy Demotte et Jean-Claude Juncker ont échangé longuement sur la nécessité pour l’Europe de libérer la capacité des Etats Membres à investir dans l’enseignement et la formation.

    Le Pacte d’excellence de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qualifié d’ambitieux par le Président de la Commission européennes, fait partie de ces investissements immatériels indispensables pour relancer la croissance dans un contexte de mondialisation accrue de l’économie. Un chapitre du dernier livre blanc européen le confirme d’ailleurs.

    Pour Rudy Demotte, « le Président de la Commission est attentif aux difficultés que les gouvernements rencontrent dans le financement de l’enseignement et de la formation. Les éléments de flexibilité actuellement présents dans les textes européens ne suffisent plus. Par ailleurs, recourir au secteur privé pour trouver des financements ne convient pas toujours. La discussion que nous avons eu ce jour a été constructive à cet égard et me permet d’être serein quant à la mise en œuvre du Pacte d’excellence.»

    Messieurs Demotte et Juncker ont également échangé sur l’avenir de l’Union européenne et les conséquences du Brexit. Dans ce cadre, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’est exprimé à plusieurs reprises sur l’Europe et la période très complexe et dangereuse qu’elle traverse au regard de son existence même, tandis qu’un groupe de travail présidé par Philippe Busquin a été mis sur pied. Face au risque de destruction de l’espace européen de la recherche, Rudy Demotte a plaidé auprès de Jean-Claude Juncker pour que : « La mobilité des chercheurs et des étudiants soit préservée.»



     

Comments are closed.