• WEB_inauguration A8-E42-18

    L’autoroute A8/E42 enfin rouverte !

    Depuis ce mercredi 17 mai vers 11h, l’autoroute A8/E42 a été rouverte à la circulation en direction de Bruxelles, le 31 mai,  l’ensemble des voies sera totalement libéré dans les deux sens : c’est une excellente nouvelle pour tous les usagers de ce tronçon largement fréquenté : on arrive à près de 23.000 véhicules par jour sur ce tronçon.

    « Ce chantier entre Froyennes et Lamain d’un côté et entre Lamain et Kain de l’autre, était colossal mais indispensable : l’état de la voirie était dramatique pour les automobilistes, » explique Rudy Demotte. Interpellé par les riverains, un travail s’est amorcé avec eux. C’est ainsi que 7500m2 de murs antibruit ont été posés. Un record sur une autoroute wallonne, même si des études vont encore être faites afin de vérifier s’ils suffisent. Rudy Demotte salue la collaboration qui s’est nouée entre les différents partenaires : le SPW et la Sofico.

    Le chantier réhabilite en profondeur 7,5 km d’autoroute entre Froyennes et Lamain, vers la France, ainsi que 9 km entre Lamain et Kain, vers Bruxelles, sur l’autoroute E42/A8. Pour le concrétiser, il a fallu démolir la voirie jusqu’aux sous-fondations mais aussi reconstruire de nouvelles structures dont une voirie en béton armé continu. Ce matériau présente de nombreux avantages car il est, à la fois, plus résistant et durable mais surtout il produit de faibles nuisances acoustiques. Ajoutons que pour améliorer la fluidité du trafic, une troisième bande de circulation entre Kain et  l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17) a été créée. Ce chantier de près de 40 millions d’euros n’a pas que porté sur la voirie, les travaux ont aussi concerné l’égouttage, l’entretien des fossés avec comme objectif de limiter les risques d’inondation.

    Ainsi Yves Fobelets, ingénieur de la Direction générale des Routes et Bâtiments du SPW, « huit ouvrages d’art ont été réalisés. Les travaux commencés en 2015 ont été organisés en quatre phases pour un montant de 40 millions d’euros. La quatrième et dernière phase portait sur le tronçon allant de l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17), jusqu’à Kain, en direction de Bruxelles. Elle a débuté en novembre 2016 et sera totalement achevée le 31 mai 2017, avec un mois d’avance par rapport au dernier calendrier annoncé.  A l’occasion nous avons réhabilité trois échangeurs, posé 230.000m3 de béton armé continu, 18,5 km de glissières de sécurité en béton, 16 km de glissières métalliques, 8 km de tuyaux d’égouttage et 7500 m2 d’écrans acoustiques. »

    Dans le courant du mois de juillet, c’est le chantier de la Chaussée de Bruxelles qui devrait débuter pour améliorer la sécurité de tous. Rudy Demotte a insisté auprès du SPW et de la SOFICO pour qu’une information précise soit dispensée aux riverains et usagers, et pour le respect des délais.



     

Comments are closed.